Enter your search terms:

Trucs & Astuces

Restez active

Si vous avez plutôt la bougeotte, ou que tout simplement vous êtes au travail et qu’aucune douche ou lit n’est à portée de main, faites un peu d’exercice. Marchez doucement en respirant fort, faites des étirements… Mais évidemment on oublie le sport à rebonds, type jogging, step, tennis… Une activité comme la marche rapide ou la natation permet d’activer la circulation sanguine et de réduire les douleurs dans le bas ventre. Des mouvements de relaxation permettront à votre corps de s’oxygéner et donc apaiser les tensions nerveuses.

shutterstock_560286946
shutterstock_332119760

Détendez-vous

Et surtout ne stressez pas ! Car le stress est un facteur aggravant de la douleur. En effet, les hormones de stress (l’adrénaline et le cortisol) sont associées à la production de prostaglandines qui provoquent des inflammations, ce qui n’aident en rien. Alors, lorsque vous êtes en plein dans votre cycle menstruel, mettez-vous à l’abri de toutes les sources de stress qui vous entourent. Pratiquez des mouvements de relaxation ou encore faites du yoga ou de la méditation afin d’atténuer les tensions nerveuses.

Mettez-vous au chaud

Les effets relaxants, vasodilatateurs et anti-inflammatoires provoqués par la chaleur soulagent efficacement les douleurs de règles.

Commencez par prendre une douche ou un bain chaud. Si vous placez votre pomme de douche sur le bas de votre ventre, au niveau de l’utérus, là où se trouve la douleur, la chaleur anesthésiera vos maux. Vous vous sentirez très vite apaisée.

Préparez-vous une bouillotte (à défaut d’en avoir une, une bouteille en plastique fait l’affaire) et placez-la sur le bas du ventre et sur le dos. Allongez-vous en position fœtale, afin que la bouillotte ne bouge plus. Elle permettra de continuer le processus de relaxation entamé par la douche chaude.

shutterstock_120022108
shutterstock_533084080

Mangez bien

Évitez le sucre à l’origine de la production d’insuline favorisant la sécrétion de prostaglandines. Limitez le sel pour éviter les gonflements.

Autre conseil, si vous êtes une habituée des grosses douleurs, changez votre alimentation. Les aliments riches en Oméga 3 comme les poissons gras, par exemple le saumon ou la sardine) ont une activité anti-inflammatoire qui vous aidera à vous sentir mieux, et surtout pendant 5 jours bannissez le café !

Les infusions

Certaines plantes aideraient aussi à calmer la douleur causée par les règles. Les feuilles de framboisier par exemple qui ont des vertus anti-spasmophiliques, mais aussi la mélisse, l’alchemille, la camomille, la menthe poivrée…Tout ça, à prendre en infusion si la douleur est trop forte.

stock-photo-young-beautiful-blonde-woman-in-a-grey-sweater-enjoying-a-cup-of-tea-while-sitting-on-a-white-393619447
stock-photo-young-female-doctor-working-at-office-desk-and-answering-phone-calls-506529586

Allo docteur

Si vous sentez que la douleur prend le dessus et que vous avez du mal à la gérer tant physiquement que psychologiquement, le fait de partager vos inquiétudes avec un médecin et de lui poser vos questions va vous aider à soulager la douleur et à trouver des solutions adaptées. Si vous avez du mal à avoir un rendez-vous rapide avec votre généraliste habituel ou votre gynécologue, sachez qu’il existe mesdocteurs.com, une plateforme de téléconseil médical où des vrais médecins, généralistes et spécialistes, tous inscrits à l’ordre national des médecins, vous donneront une réponse exacte, précise et personnalisée en quelques minutes. L’anonymat est assuré, pour que vous puissiez poser vos questions intimes en toute tranquillité. Le service est disponible 24h/24 et la première question est offerte. Pratique en cas de crise de douleur nocturne.

Quelques exercises de yoga pour vous détendre lors de vos menstruations !